3 conseils pour créer vos voicings jazz au piano

Vous vous demandez peut-être comment créer ces accords très colorés, les voicings, des pianistes de jazz? Rassurez-vous, ce n’est pas très compliqué.

Voici quelques astuces pour transformer de pauvres accords en sublimes voicings.

Qu’est-ce qu’un voicing?

Un voicing est un arrangement particulier des notes qui composent un accord. Par exemple, si nous prenons un accord majeur de Do (C) sous forme de triade (3 notes: fondamentale, tierce et quinte) nous pouvons jouer do, mi et sol n’importe où sur le clavier du  piano. Un très bon exercice est d’ailleurs de tester différentes combinaisons possibles et d’identifier celles qui sonnent le mieux à votre oreille.

Vous pouvez par exemple décider que le mi (ou le sol) soit la note la plus grave (la basse).

Vous pouvez également jouer un do très grave à la main gauche tandis que votre main droite joue un sol dans le milieu du clavier et inviter un ami à faire sonner un mi  dans les aigües. Évidemment ce n’est pas très pratique mais il est intéressant de noter que c’est exactement ce qui se passe lorsque vous écoutez une symphonie jouée par un grand orchestre. Les différents instruments se répartissent les notes de l’accord. Les basses joueront le plus souvent la basse de l’accord pendant que les violons ou les flutes se partagerons les autres notes (tierce, quinte etc…).

Notez bien que certains intervalles ont des limites lorsque l’on descend dans les graves. Installez-vous au piano et essayez de jouer une tierce, par exemple do-mi, en accord (c’est à dire simultanément) le plus bas possible sur le clavier. Vous remarquez que ce n’est pas très audible et c’est même très désagréable. Jouez maintenant une octave et vous verrez que c’est tout à fait correcte même sur le dernier la grave (tout à gauche du clavier).

Retenez que les octaves et les quintes peuvent être jouées sans problème sur toute l’étendue du piano.

Les tierces et les quartes ne sonneront correctement que si elles ne sont jouées pas plus bas qu’une octave et demi en dessous du do central.

Les secondes sonneront bien environ une octave au dessus du do de référence (au milieu du clavier).

Bien sûr ne me croyez pas sur parole, ces règles sont subjectives et ce qui sonne bien pour une personne ne sonnera pas forcément bien aux oreilles d’une autre.

Comment créer de meilleurs voicings jazz au piano?

voici trois conseils pour vous aider à créer de jolis voicings:

  1. Rappelez vous que les principales notes d’un accord, c’est à dire celles qui le caractérise, sont la tierce et la septième auxquelles vient s’ajouter la fondamentale si vous jouez sans bassiste.
  2. Évitez les voicings construits uniquement sur des intervalles de tierces. Ce conseil reste subjectif, utilisez vos propres oreilles.
  3. Utiliser des tensions pour colorer vos accords.

Regardons de près le 2éme conseil: “éviter les succession de tierces”. Exemple sur un accords G7 (sol 7ème de dominante), au lieu de jouer G B D F (sol, si, ré, fa), nous allons jouer G D F (sol la fondamentale, ré la quinte et fa la septième). En enlevant la tierce à la main gauche, nous ouvrons l’accord, il sonne mieux et évitons les limites de l’usage des intervalles de tierces dans les graves.

Notez également que les bons voicings ajoutent la 9ème pour colorer l’accord et que l’usage simultané de la 3rce et de la 7ème permet de définir l’accord (majeur, mineur).

Le pauvre accord dans son état fondamental G B D F n’est pas si mauvais, il est simplement plus fade et moins créatif que sa version ouverte.

En ajoutant des Intervalles créatifs à vos voicings comme des quintes, des quartes, des secondes etc… à la place des tierces qui composent l’accord fondamentale, vous ajoutez des épices à vos sauces! De quoi éveiller l’appétit et la curiosité de vos auditeurs.

Pour finir, la chose la plus importe à retenir est que les voicings sont subjectifs et que ce qui plaira à certains ne plaira pas à d’autres mais l’ouverture et l’enrichissement de vos accords vous permettrons des transitions subtiles et douces entre vos accords.

A vous de jouer! 🙂

27 décembre 2016

3 responses on "3 conseils pour créer vos voicings jazz au piano"

  1. Photo du profil de Celine

    Bonjour France et merci pour votre commentaire. Vous avez sans doute déjà remarqué avec quelle facilité un guitariste, même débutant, parvient en seulement quelques petites heures de pratique à accompagner un chant… C’est d’ailleurs assez frustrant pour un pianiste avec de longues années d’études de piano classique qui, la plupart du temps, rencontre les plus grandes difficultés à jouer un accompagnement simple, efficace et plaisant. Les voicings font partie intégrante du concept même de la guitare. Même en jouant une triade, le guitariste compose un voicing en répartissant les 3 notes fondamentales sur les différentes cordes de son instrument. La main droite, quant à elle, se consacre au groove. Il est courant d’apprendre le piano en reléguant le mélodie à la main droite et l’accompagnement à la main gauche ce qui crée un réel clivage entre les deux mains mais aussi, malheureusement, dans l’esprit.

    Vous avez mis le pied dans le monde des voicings, ne revenez pas en arrière!

    Votre esprit est en train de recréer le lien entre vos dix doigts! Même sur des accords simples avec peu ou pas de tensions pensez voicing.
    Si vous accompagnez un chanteur ou un instrumentiste leader, le premier point essentiel est le rythme. Le plus chatoyant des voicings n’est rien sans la précision rythmique. Ensuite commencez par des voicings simples, d’abord sur des triades puis ajoutez des septièmes et des neuvièmes mais n’oubliez pas que votre rôle n’est pas de briller de sophistication mais simplement de soutenir et mettre en valeur la mélodie en offrant à votre soliste une fenêtre dans laquelle il pourra se jeter sans hésitation!

    Voicing, voicing, voicing et que le swing soit avec vous! 🙂

  2. Merci pour les conseils. Mais une question: à quel moment il est meilleur d’utiliser les voicings, ou comment les employer dans un chant?

  3. Merci c est simple à comprendre plus simple aussi à tester donc efficace pour progresser super merci

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017 Tous droits réservés LePianoJazz.com.
X
Aller à la barre d’outils